Rechercher

Produits vus


Librairie Le Hussard   (publicité)
Trumpeter TR06704  CUIRASSE BRITANNIQUE HMS DREADNOUGHT 1917

Trumpeter TR06704 CUIRASSE BRITANNIQUE HMS DREADNOUGHT 1917

36,90€
ttc

27,68€
ttc

Modèle : navire 1/700
Marque : Trumpeter
Famille : Echelle 1/700

Le sixième HMS Dreadnought, de la Royal Navy, fut le prototype du cuirassé dit monocalibre. Il eut une telle influence que son nom, le Dreadnought, devint synonyme de ce type de navire qui fut le cuirassé moderne. Il a été le premier grand bateau propulsé par des turbines à vapeur. Son apparition rendit désuets tous les bâtiments existants et, à l’approche de la Première Guerre mondiale, il déclencha une course aux armements navals. Jusqu’alors, les cuirassés étaient armés typiquement de quatre canons principaux en deux tourelles doubles, une sur l’avant du navire et l’autre à l’arrière. Une collection de pièces d’un calibre intermédiaire garnissait les deux bordés du navire, augmentant la puissance de feu de celui-ci. Entre 1907 et 1912, le HMS Dreadnought servit comme navire amiral de la Home Fleet britannique. Comme symbole de la puissance navale britannique, il fut la victime toute désignée de la petite plaisanterie d’Horace de Vere Cole, le canular du Dreadnought en 1910. À cette époque, sa vitesse n’était plus une garantie suffisante contre les torpilleurs qui, eux aussi, avaient progressé. On l’équipa donc de canons de 12 livres supplémentaires sur les tourelles et de filets anti-torpilles pour le protéger au mouillage. À la déclaration de guerre, il était navire amiral du quatrième escadron de bataille, appartenant à la Home Fleet, basé à Scapa Flow. Sa seule action d’éclat eut lieu le 18 mars 1915, lorsqu’il éperonna et coula le sous-marin allemand U-29, devenant ainsi le seul cuirassé à avoir coulé un submersible. En mai 1916, du fait de sa désuétude, on le déplaça comme chef de file du troisième escadron de bataille qui, basé à Sheerness, devait s’opposer aux raids de bombardement des croiseurs de bataille allemands. Programmé pour un carénage, il ne put participer à la bataille du Jutland. Il retourna au sein de la Home Fleet de mars à août 1918 mais, après la guerre, en assez mauvais état après ses nombreuses patrouilles dans la Mer du Nord, il fut placé en réserve à Rosyth. Il y resta jusqu’à radiation, le 31 mars 1920. Vendu à la Ward & Company en 1922, il fut démoli à Inverness en 1923.